Comment savoir que votre lapin est malade ?

Lapin malade

Ce qu’il faut savoir, c’est que c’est dans la nature des lapins que de cacher leurs souffrances. Cette attitude est par instinct de survie, car il serait devenu une proie pour d’autres animaux carnivores. Et tant qu’il vit avec vous, dans sa cage ou son clapier pour lapin, vous êtes obligé d’être attentif quotidiennement, afin de comprendre les signes d’une douleur ou d’une maladie.

Il pourrait s’agir d’un changement dans son comportement ou des expressions corporelles et bien d’autres. Alors, quelles sont les maladies qu’un lapin pourrait contracter ?

La douleur corporelle chez un lapin

Les expressions corporelles sont des indices qui montrent que votre lapin souffre. Ces expressions sont faciles à reconnaître. Par exemple, votre lapin s’allonge sur ses pattes, afin de former une boule. Il garde ses oreilles couchées en tournant sa tête vers le coin de son enclos.

Il est important que vous surveillez votre lapin quand il garde son dos arqué même quand il lève la tête pour faire tendre son cou ou qu’il s’étire. Si son regard est vide sans aucune réaction, c’est qu’il est gravement malade. Par contre, si ses yeux sont entrouverts, c’est qu’il a mal.

Les signes d’une maladie d’un lapin

Vous pouvez prendre la température de votre lapin, si son comportement change et qu’il se met à l’abri des regards dans un coin, il doit être immédiatement consulté : voici comment reconnaître les signes :

  • il ne réagit pas comme d’habitude et il est moins actif;
  • si vous entendez qu’il grince des dents ou qu’il gémit;
  • s’il ne fait pas sa toilette comme d’habitude ou qu’il ne la fait pas entièrement;
  • si vous le caresser et qu’il vous repousse;
  • s’il devient agressif et qu’il s’isole.

Quelques maladies dont votre lapin pourrait souffrir

La myxomatose

Parmi les maladies qu’un lapin peut attraper, la myxomatose. C’est le virus le plus courant et peut être mortelles, car parfois, ils ne guérissent pas. Le moyen adéquat pour que votre lapin ne contracte pas ce virus, est de le faire vacciner.

Afin de savoir reconnaître les signes de la maladie myxomatose, vous devez voir s’il a de la conjonctivite et que ses paupières sont gonflées ou qu’il a des rougeurs sur les oreilles.

LIRE  De quoi est constituée une litière pour lapin ?

Le VHD chez les lapins

Cette maladie est bien plus grave que la myxomatose. C’est un virus hémorragique viral, malheureusement ce type de virus est mortel. Mais heureusement qu’il y a un vaccin. Si votre lapin a une respiration qui es trop rapide et qu’il lève la tête en l’air, qu’il a une hypothermie en restant immobile, c’est qu’il a contracté le VHD. Dans ce cas là, malheureusement, vous devez immédiatement l’euthanasier.

Les parasites

La maladie parasitaire chez un lapin est très courante, car il existe différents parasites que votre lapin pourrait attraper et qui provoquent des infections bactériennes sur les oreilles. Il aura envie de se gratter sans arrêt et également de secouer la tête fougueusement. Si vous avez plusieurs lapins, vous devez séparer ceux qui sont malades de ceux qui ne le sont pas, afin d’éviter toute autre contamination.

Dès lors, n’hésitez pas à l’emmener chez le vétérinaire pour qu’il leur administre un traitement adéquat pour ce type d’infection et vous donne un diagnostic convenable. C’est valable pour les parasites de la teigne ou de l’oxyurose qui sont soignables.

Les bactéries

Votre lapin peut être infecté par certaines bactéries qui ne sont pas très graves. Il y a des lapins qui ne sont pas des porteurs sains, mais d’autres si. Il peut avoir du mal à respirer, des crachats purulents dans les oreilles ou les naseaux. C’est valable aussi pour le coryza et la pasteurellose qui sont soignables avec un traitement qu’un vétérinaire administre.

Il est important de surveiller les excréments de votre lapin et en cas de diarrhées consulté immédiatement pour avoir un diagnostic approfondi pour mettre les chances de sa guérison de votre côté.

Mal aux dents

Vous devez savoir, que les lapins sont très fragiles, notamment pour leurs dents. Car ils n’arrêtent pas de pousser et afin d’éviter que des abcès ne se forment, vous devez leur donner de la nourriture variée et saine. Car votre animal domestique dépend de l’hygiène bucco-dentaire. Il est conseillé de faire appel à votre vétérinaire, afin qu’il lui donne des antibiotiques si votre lapin souffre d’abcès.

Top